NOTRE PHILOSOPHIE

Des poulaillers adaptés au bien-être de nos volailles

Notre installation comprend 10 poulaillers, soit 5 bâtiments, qui mesurent 35 m2 de surface et disposent de parcours de 1400m2 arborés et bordés de haies bocagères mellifères.

Les poulaillers sont construits en bois (ossature et bardage) et isolés grâce à de la paille . Ils sont écologiques (bois non traité, isolation paille) et bioclimatiques (les ouvertures sont au sud de manière à profiter au maximum de la lumière et ce particulièrement en hiver, les parois et le toit sont isolés, etc) malgré l’échec de l’installation de puits canadiens qui ont été inondés et qui ne sont donc pas opérationnels aujourd’hui.

Chacun des poulaillers peut accueillir jusqu’à 350 volailles selon le cahier des charges défini en agriculture biologique (10 volailles au m2). Toutefois, pour des raisons de bien-être de nos animaux, nous n’élevons pas plus de 300 volailles au sein de chacun d’eux.

Les parcours, attenants aux bâtiments, ont été plantés successivement depuis 2012 d’arbres fruitiers qui doivent permettre à terme de créer de l’ombre. Les clôtures sont également bordées de haies bocagères champêtres et mellifères qui s’intègrent parfaitement dans le paysage du bocage bourbonnais dans lequel est implantée notre exploitation. Pour réaliser ces haies nous avons sollicité la Mission Haies d’Auvergne qui nous a guidé techniquement. Ces haies, véritables refuges de la biodiversité, sont aujourd’hui très utiles puisqu’elles abritent nos volailles lors des fortes chaleurs, les protègent des vents et leur permettent de compléter leur alimentation, abritant des nombreux insectes. Elles sont également une réserve alimentaire pour les essaims d’abeilles que nous avons installés sur la ferme il y a peu de temps.

Enfin, un bâtiment de stockage, construit en 2014, nous permet de stocker notre matériel, la paille nécessaire à l’entretien quotidien des litières et l’aliment destiné à nos volailles.

Nous avons nous-mêmes assuré l’aménagement de ces constructions (dessin et réalisation).

Olivier et Nathalie Marty

minipoulaillers minipoulaillers2 minipoulaillers3 minihaie3 minihaie2 minitravaux Des poulaillers adaptés au bien-être de nos volailles

Un entretien écologique de nos terres

Afin de limiter l’utilisation d’engins motorisés polluants nous nous sommes entourés d’une famille de trois équidés (Gaston, July et Betty) qui ont pour mission de brouter les pâtures entourant les parcours de chacun de nos poulaillers. Ainsi, la tonte est naturelle et écologique.

Nos deux chiens de race berger australien (Gandhi et F’Calypso) assurent aussi la garde de l’exploitation et limitent l’intrusion de nuisibles. Ils nous aident également lors du paillage chaque matin en gardant l’accès des poulaillers.

Nous valorisons également le fumier issu des poulaillers et des écuries. Nous amendons en effet le sol de notre potager, situé sur l’exploitation, et nous redistribuons le surplus sur d’autres exploitations biologiques locales .

Nathalie et Olivier Marty

minigaston2 minijuly minicaly minigandhi miniserre1 miniserre Un entretien écologique de nos terres

Préserver une race locale : la poule bourbonnaise

Nous souhaitions élever et valoriser une race de volaille locale au sein de notre élevage. Installés en plein cœur du Bourbonnais c’est donc naturellement la race bourbonnaise que nous avons sélectionné.

Il s’agit d’une race de poule très rustique reconnaissable à son plumage blanc herminé (qu’il ne faut pas confondre avec sa voisine anglaise la Sussex avec laquelle elle a été abondamment croisée à la fin du 19e siècle, lui faisant perdre certaines de ses caractéristiques et notamment sa rusticité). Aujourd’hui, la race est en cours de sauvegarde, étant menacée comme de nombreuses autres, anciennes, oubliées car économiquement moins rentables.

L’Union Avicole Bourbonnaise, présidée par Christian Roy, a eu la gentillesse de nous vendre un cheptel de 24 volailles (comprenant coqs et poules) de pure race lors de notre installation en 2012. Depuis, grâce à nos couveuses artificielles, nous reproduisons nous-mêmes notre cheptel qui compte aujourd’hui près de 80 volailles.

Nous valorisons les produits issus de cet élevage et nous commercialisons une partie de la production d’œufs. Cependant, étant donné qu’il s’agit d’une race ancienne, les poules sont très sensibles au changement de saison. La mue, qui a lieu deux fois par an, entraine une variation de la ponte et ne nous permet pas de fournir à la fois notre clientèle et de reproduire sereinement le cheptel. C'est pourquoi, nous élevons également des poules cou-nu afin de pouvoir commercialiser des oeufs toute l'année.

Olivier et Nathalie Marty

Préserver une race locale : la poule bourbonnaise

Une bonne hygiène de vie pour prévenir plutôt que guérir

Comme tout être vivant, les volailles sont sensibles à leur environnement (habitat, espace extérieur, bruit non familier, soigneur, etc), à la régularité des soins quotidiens (respect des horaires de nourrissage, de paillage de la litière, de nettoyage des abreuvoirs, etc) ainsi tout déséquilibre génère des phases de stress qui ont une incidence sur leur système immunitaire . En parallèle, pour établir de bonnes défenses immunitaires , dès les premiers jours de vie, toutes nos volailles suivent un protocole à base de probiotiques qui enrichissent leur flore bactérienne .

Des compléments (huile de foie de morue, lithotamne, argile, levure de bière) sont associés aux rations de céréales en hiver, lors de la mue des poules pondeuses et des phases de croissance des jeunes volailles. Des orties fraîches hachées sont distribuées aux poussins (sauf en hiver) jusqu’à ce qu’ils aient accès aux parcours extérieurs. Lorsqu'ils sont un plus âgés, ils reçoivent également du blé germé, riche en minéraux et vitamines, qui est ajouté pontuellement dans leur ration de nourriture. Les petits “bobos” sont soignés avec du nigari et de l’argile.

Enfin, le magasin biologique l’Esperluette , situé à Yzeure, a la gentillesse de nous fournir régulièrement ses invendus de légumes frais qui complètent leur alimentation.

Olivier et Nathalie Marty

Une bonne hygiène de vie pour prévenir plutôt que guérir

Une électricité 100 % renouvelable et coopérative

Nous avons fait le choix de nous fournir en éléctricité chez Enercoop qui propose une énergie 100% renouvelable et coopérative. Issue de l’hydraulique, de l’éolien, du photovoltaïque et de la biomasse, l’électricité d’Enercoop se veut une alternative aux énergies polluantes (dont le nucléaire) et lutte ainsi contre le gaspillage des ressources.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet d’Enercoop.

Olivier et Nathalie Marty